Minami Lane : l’indépendant cozy

par | 10 Mar 2024 | PC, Tests

J’ai eu la chance d’entrer en contact avec un des deux dev de ce petit jeu indépendant tout cozy. Après une après-midi, voici mon avis sur Minami Lane.

Minami Lane est un petit jeu indépendant, auto-édité, développé par deux personnes. Nous avons là un petit quelque chose qui se veut être l’équivalent d’un chocolat chaud un jour de pluie. Ici, je ne ferai pas un test classique, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas de note attribuée. Pourquoi? et bien parce que c’est le genre de jeu qui exprime son plein potentiel le jour où vous avez besoin de réconfort.

mode bac à sable minami lane jeu indépendant
Vous trouverez également un mode bac à sable

La vie de quartier au japon

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de replacer les choses dans leur contexte. Nous avons ici un jeu indépendant français développé par deux personnes en moins d’un an. En partant de ça, on ne peut qu’apprécier le travail réalisé sur l’ambiance. Le jeu nous place dans une rue d’inspiration japonaise. L’interface vous donne quatre indicateurs : la satisfaction, l’argent, la population et la beauté. Chaque tour se divise en deux, la phase préparatoire durant laquelle vous pouvez placer un bâtiment et modifier le contenu de ceux-ci, la seconde où la rue s’anime durant laquelle vous devez observer les habitants et interagir avec l’environnement. La fin de la journée vous donne les stats. L’augmentation des indicateurs permet de construire de nouveaux bâtiments pour remplir les objectifs.

Revenons sur l’ambiance : couleurs douces, musique calme, direction artistique efficace, tous les ingrédients d’un moment chill. La vie de quartier est animée par les habitants mais aussi des chats et d’autres choses mais je ne gâcherai pas la surprise. En tout cas, pari réussi sur ce point.

Screenshot journal jeu indépendant minami lane
Des événements journaliers viennent pimenter le jeu

Souris en main

Le gameplay est simple, jouable uniquement à la souris si vous le souhaitez. Le jeu à la manette est tout aussi agréable. Les moments de gestion sont entrecoupés de phases de recherche, les objectifs intéressants qui ne mettent pas la pression pour autant. Les possibilités se multiplient en fonction de votre avancée dans les missions afin de complexifier les deux phases de jeu. Pas d’inquiétude, le titre est chill de bout en bout. Je conseillerai même aux parents de faire participer leurs enfants à leur partie, choisir la couleur des bâtiments, chercher le tanuki, ramasser les déchets, le tout dans un instant de complicité. Voilà pourquoi je parlais de chocolat chaud un jour de pluie, Minami lane est un de ces jeux (indépendant, mais je l’ai déjà dit je crois) qui vous laisse ce petit sentiment tout plaisant quoi qu’il se passe autour et à partager sans modération.

Screenshot du jeu indépendant Minami Lane
A la recherche du tanuki

Conclusion

On a là un petit truc qui ne paye pas de mine et qui ne fait aucune promesse. Mais quelle surprise ! Un jeu tout en douceur et réconfortant, les amateurs de culture nippone y trouveront leur compte. Pas de quoi y passer des journées entières mais des instants de plaisir assurés. Je félicite Doot et Blibloop, les créateurs, pour ce petit bijou, auquel on reviendra sûrement à un moment ou un autre pour juste une petite partie qui fait du bien au moral (qui durera sans doute 2 heures au lieu des 20 minutes prévues).

Et entre nous, il est possible qu’un Indie Cell soit en prévision pour vous en dire plus.


+Points forts

Ambiance maitrisée

Prise en main simple

Gameplay varié


-Points faibles

Mode mission court


DéveloppeurDoot et Blibloop
EditionDoot
PlateformesPC
Prix 4,99€

1 Commentaire

  1. Doot

    Merci beaucoup pour l’article, ça nous touche beaucoup !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Achetez vos jeux et cartes prépayées moins chers

SUGGESTIONS

Copy link